16. décembre 2022

Depuis l’adoption de RFFA et d’AVS 21, la prévoyance vieillesse brûle un peu moins, mais elle brûle néanmoins. Le problème structurel de l’AVS persiste et doit être corrigé. Or, l’initiative des syndicats pour une 13e rente AVS vise précisément à faire le contraire : Le PS et les Verts veulent déstabiliser le système des trois piliers et fusionner le 1er et le 2ème pilier en un seul pot de redistribution. Avec cet objectif en tête, ils jettent de l’huile sur le feu et continuent d’alimenter la problématique systémique de l’AVS.

Les contradictions du PS et des Verts réduisent à néant l’argumentaire syndical

Le débat parlementaire sur l’initiative des syndicats montre bien que la gauche ne veut qu’un seul et unique pilier. Elle veut donc à tout prix étendre le premier pilier et déstabiliser le système des trois piliers. Il leur importe peu que la problématique systémique s’en trouve d’autant plus aggravée. Au lieu d’éteindre le feu, il arrose de l’huile dessus. Or, ceux qui vantent la solidarité pour les générations futures en matière de politique énergétique doivent aussi s’y tenir en matière de prévoyance vieillesse. Cette contradiction rend l’argumentation du PS et des Verts caduque.

Un système stable à trois piliers plutôt que le principe de l’arrosoir

Le bilan intergénérationnel actualisé de la Confédération montre de manière impressionnante qu’en raison des erreurs actuelles du système, il en résultera un déficit fiscal de 15 à 20 milliards de francs par an à long terme. Dans son message du 25 mai dernier, le Conseil fédéral retient que la dignité de la vie à la retraite doit être assurée par une rente, mais pas au détriment des générations futures. Un assainissement durable de la prévoyance vieillesse n’est donc pas possible si elle revient à augmenter les dépenses. Le fait que les syndicats veuillent précisément s’en remettre au principe de l’arrosoir montre qu’ils accordent plus d’importance au clientélisme qu’aux générations futures.

Il existe une solution durable

L’association de l’initiative des rentes salue le rejet de l’initiative pour une 13e rente AVS par le Parlement et continue à s’engager pour une solution durable de la prévoyance vieillesse. L’initiative sur les rentes lie l’âge de la retraite à l’espérance de vie et libère ainsi le système des guerres idéologiques.

Vous pourriez aussi être intéressé par

  • Blog

    Communiqué: La CSSS-E manque d’assurer rapidement et durablement la prévoyance vieillesse

  • Blog

    Le système des trois piliers est plus cohérent que l’argumentaire du PS et des Verts

  • Blog

    Nos rentes fondent et personne n’agit

  • Événements

    Kickoff Event – 14. octobre 2022